feuilles de choux

01 juin 2018

LA LEÇON D'ÉQUITATION

La-lecon-d-equitation

LA LEÇON D’ÉQUITATION

Auteur Sara GRUEN

Édition  Livre de poche

 

4 ème de couverture

 

Annemarie Zimmer, jeune et prometteuse cavalière, a vu ses rêves de carrière olympique brisés lors d’un terrible accident de jumping qui l’a laissée handicapée et qui a coûté la vie à son cheval, Highland Harry. Depuis, elle a l’impression d’aller d’échec en échec. Mais ses parents, trop vieux pour continuer à s’occuper de leur centre équestre, et sa fille, qui traverse une violente crise d’adolescence, la mettent face à ses responsabilités, au moment où elle rencontre un nouvel amour…Lorsque, dans l’ombre d’un box, Annemarie aperçoit un cheval qui ressemble au Highland Harry de sa jeunesse, la passion qu’elle croyait endormie se réveille brutalement…Dans la lignée de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, ce roman est devenu un best-seller aux États-Unis.

 

Mon avis 

J’ai lu ce roman avec plaisir. Annemarie s’est battue pour surmonter physiquement son handicap mais sa vie a été marquée par l’accident et sa vie ressemble à une fuite. Les mots ne viennent pas pour exprimer sa souffrance, ils ne viennent pas pour communiquer avec ses parents.  

De retour chez ses parents, elle renoue avec sa passion pour les chevaux mais elle ne fait pas preuve d’une bien grande maturité…

Je suis allée au bout de l’histoire que j’ai aimé mais j’avoue que parfois j’ai été un peu déçue par le style d’écriture et peut être aussi par la personnalité d’Annemarie.

 

 

 

Posté par dametartinette à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


DANS LA VILLE EN FEU

«

9782702141564FS

DANS LA VILLE EN FEU

DANS LA VILLE EN FEU

Auteur Michael CONNELLY

Édition Calmann-Lévy

 

 

1992. Los Angeles est en proie aux émeutes et les pillages font rage quand Harry Bosch découvre, détour d’une rue sombre, le cadavre d’Anneke Jespersen, une journaliste danoise. Impossible à l’époque, de s’attarder sur cette victime une parmi tant d’autres pour la police déployée dans la ville en feu.
Vingt ans plus tard, au à l'unité des Affaires non résolues, Bosch, qui n’a jamais oublié la jeune femme, rouvre le dossier du meurtre. Grâce à une douille recueillie sur la scène de crime et à une boîte noire remplie d’archives, l'inspecteur remonte la trace d’un Beretta qui le met sur la piste d’individus prêts à tout pour cacher leur crime. Anneke comptait peut-être parmi ces journalistes qui dérangent quand ils fouillent d’un peu trop près ce que d’autres ont tout intérêt à laisser enfoui...

 

 

Mon avis

 

Je suis fan de cet auteur et de son écriture. Quand je sors du plaisir de lire, rien de tel qu’un Connelly pour remettre à la lecture.

 

Anneke a-t-elle été victime d’un accident, juste au mauvais endroit au mauvais moment ?

 

Quand 20 ans après Bosch réouvre le dossier, il ne laisse rien passer. Du suspens des revirements de situations.  De fil en en aiguille Bosch remonte la filière. Le voile se lèvera-t-il ?

 

Posté par dametartinette à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA SCÈNE DES SOUVENIRS

41358CRCM0L 

SCÈNE DES SOUVENIRS

Auteur Kate MORTON

 

Edition France loisirs

 

4èmede couverture

Laurel se rend dans le Suffolk, au chevet de sa mère mourante. En feuilletant un album de famille, la comédienne découvre une photographie qu’elle n’avait encore jamais vue. Datée de 1941, celle-ci montre sa mère aux côtés d’une inconnue – une certaine Vivien, comme Laurel ne tarde pas à l'apprendre. Ce prénom, étrangement familier à ses oreilles, la ramène brusquement cinquante ans en arrière, au cœur d’un après-midi d’été étouffant. L’adolescente rêveuse qu’elle était alors avait assisté à un événement tragique qu’elle avait ensuite tout fait pour oublier. 
Hantée par ce souvenir, Laurel décide de fouiller dans le passé de sa famille. L’histoire secrète qu’elle exhume la plonge dans Londres, en pleine Seconde Guerre mondiale.

 

Mon avis

Un secret de famille bien gardé. Laurel part à la recherche du passé. Des impressions, un nom…Elle chemine parmi les souvenirs pour découvrir qui est vraiment sa maman. Un roman d’une grande délicatesse. Le passé et le droit à une nouvelle chance. La vie relie parfois des êtres à jamais. Il n’y a plu de contact physique ni épistolaire mais au fond du cœur de chacun l’autre continue de vivre. Les apparences sont parfois trompeuses.

 

Un bien beau roman qu’il est difficile de poser. Beaucoup de d’émotion dans ces pages et une belle écriture.

 La scène des souvenirs

 

Posté par dametartinette à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

ORIGINE

origine-953228-264-432

 

ORIGINE 

Auteur Dan Brown

Edition De Noyelles

 

4èmede couverture

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d'un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies. 
La cérémonie s'annonce historique car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse aux questions fondamentales sur l'origine et le futur de l’humanité.
Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d'être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s'envole pour Barcelone en compagnie d'Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d'un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch. 
Mêlant avec bonheur codes, histoire, science, religion et art, Dan Brown nous offre avec Origine son roman le plus ambitieux et le plus étonnant.

 

 

Mon avis

Mystère, suspens, action font de ce roman une réussite.  L’empreinte artistique est fortement marquée et par conséquent ce roman donne envie aux lecteurs de partir à la découverte de l’art espagnol. Du musée de Guggenheim de Bilbao à l’univers de Gaudi à Barcelone, nous avons le choix pour programmer une escapade culturelle.

De la science, des codes, de l’art et de la religion  s’enlacent, le lecteur est tenu en haleine.  Doutes et soupçons assaillent le lecteur.

La chute laisse sans voix. A lire absolument….et ne pas hésiter à faire un voyage sur les pas de Langdon et d’Ambra Vidal.

Posté par dametartinette à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2017

UNE SEMAINE DE VACANCES

41w35KZ1NCL

UNE SEMAINE DE VACANCES

Auteur : Christine Angot

Édition Flammarion

 

4ème de couverture

Christine Angot a écrit ce court roman comme on prend une photo, sans respirer, sans prendre le temps de souffler. En cherchant la précision, en captant l'instant et le mouvement. Ce n'est pas à nous lecteurs de vouloir en connaître l'élément déclencheur, peu importe de le savoir. On s'aperçoit vite en le lisant que le texte possède en lui-même le pouvoir d'agir avec violence. Il suscite des sentiments dont l'angoisse ne peut être évacuée. Il provoque le saisissement par lequel on reconnaît un des pouvoirs de la littérature : donner aux mots toute leur puissance explicative et figurative, plutôt que de s'en servir pour recouvrir et voiler. C'est comme si l'écrivain levait ce voile, non pas pour nous faire peur, mais pour que l'on voie et comprenne.

 

Mon avis

 

Dès les premières lignes…les premiers mots le lecteur est dans une ambiance malsaine et pesante. Les mots et les descriptions sont de l’ordre de l’insoutenable. Il s’agit de descriptions pornographiques incestueuses. La soumission de la jeune fille est bouleversante. Je suis restée dans l’incompréhension, le dégoût.

Je n’ai pas compris, je n’ai pas aimé.

Posté par dametartinette à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


LE LECTEUR DE 6H27

product_9782070461448_195x320

LE LISEUR DE 6H27

Auteur : Jean-Paul Didierlaurent

Éditeur : Folio

 

4ème de couverture

 

«Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien.

Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.»

 

Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie.

 

Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d’humanité.

 

Mon avis

Par amour des livres, des mots et de la lecture Guylain décide de lire dans le train, chaque jour,  quelques lignes de pages sauvées de la destruction. Quelle contradiction, Guylain aime les livres et il travaille dans une usine où l’on détruit les livres !

Un jour il trouve une clé USB qui contient un journal intime. Se crée alors un lien invisible. Guylain s’accroche à cette lecture et l’envie de rencontrer Julie grandit.

De la tendresse, de la poésie et la rencontre de personnages plus attachants les uns que les autres.

Une lecture charmante.

 

Posté par dametartinette à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2017

LA BONNE ETOILE D'ELSIE

la-bonne-etoile-d-elsie-504963-250-400

LA BONNE ETOILE D’ELSIE

Auteur Sarah MCCOY

Éditeur France Loisirs

 

4ème de couverture

1944 : au coeur de l'Allemagne nazie, le destin d'une jeune fille est bouleversé le jour où elle sauve un petit garçon juif.

 

Dans la ville de Garmisch, Elsie, 17 ans, travaille à la boulangerie familiale. Comme sa soeur partie vivre en Lebensborn, elle soutient le régime sans se poser de questions. Mais la nuit de Noël 1944, un petit garçon juif frappe à sa porte, la suppliant de le cacher. Les certitudes d'Elsie s'apprêtent à vaciller, sa vie est sur le point de basculer ...

 

Soixante ans plus tard, aux Etats-Unis, une jeune journaliste venue interviewer une boulangère allemande sur les traditions de Noël rencontre Elsie. Celle-ci est-elle prête à livrer tous ses secrets ?

 

Mon avis

Elsie est issue d’une famille proche du régime nazi. Du haut de ces 17 ans elle va ouvrir les yeux sur ce monde qui n’est pas si rose.

La rencontre avec ce jeune juif va bouleverser sa vie et ses convictions.

Elle va apprendre la peur, la souffrance, le courage et  la rébellion.

Courageuse petite Elsie qui va devoir affronter le monde pour sauver un enfant. Sa vie restera à jamais marquée par cet événement.

 

Son passé vient la rattraper 60 ans plus tard. Curieusement son expérience permettra d’aider cette jeune journaliste venue l’interviewer.

La vie et l’histoire semblent être des roues qui tournent sans fin. Pas tout à fait pareil mais tellement répétitif.

Un bien joli roman, aux personnages attachants. Le petit plus : les recettes de cuisine à la fin du roman.

 

Posté par dametartinette à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA FILLE DANS LE BROUILLARD

ob_dfb2b5_la-fille-dans-le-brouillard

LA FILLE DANS LE BROUILLARD

Auteur Donato CARRISI

Editeur : Calmann-Lévy

 

Quatrième de couverture :

Anna Lou est une jeune fille exemplaire. Alors pourquoi aurait-elle fugué la veille de Noël ? Ou serait-ce un kidnapping ?

Mais qui lui voudrait du mal dans son paisible village des Alpes ? Le commandant Vogel, star de la police, est envoyé sur place.

Entouré par sa horde de caméras, il piétine. Aucune piste, aucun indice ne s'offre à lui. Devant ses fans, il ne peut pas perdre la face.

Vogel résistera-t-il à la pression de son public qui réclame un coupable ?

 

Mon avis

Amateurs de policier  ne vous privez pas.

Le genre de livre que vous commencez et que vous ne pouvez plus poser. Du suspens des retournements de situation. Rien n’est laissé au hasard. L’auteur nous promène dans le temps.

Vogel suite à un accident est entendu par un psychiatre sur ordre de la justice.

Il relate alors la disparition de Anna-Lou et l’enquête.

Lui, le policier aux techniques douteuses va devenir la proie du tueur. Tout est calculé, une préméditation machiavélique….

Vogel découvrira-t-il la vérité, toute la vérité ?

 

Posté par dametartinette à 16:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2016

LES CINQ QUARTIERS DE L'ORANGE

173614_medium

LES CINQ QUARTIERS DE L’ORANGE

Auteur Joanne HARRIS

Édition : Quai Voltaire

 

Résumé

Lorsque Framboise Simon revient dans le village de son enfance sur les rives de la Loire, personne ne reconnaît la fille de la scandaleuse Mirabelle Dartigen, tenue pour responsable de l'exécution de onze villageois pendant l'occupation allemande, cinquante ans auparavant. Framboise ouvre une auberge qui, grâce aux délicieuses recettes de sa mère, retient l'attention des critiques, mais suscite les jalousies de sa famille. Le carnet de recettes de Mirabelle recèle des secrets qui donneront à Framboise la clé de ces années sombres. Peu à peu, elle découvrira la véritable personnalité de sa mère, parfois si tendre, maternelle et sensuelle, subitement cruelle et tourmentée. En temps de guerre, les jeux d'enfants et les histoires d'amour ne sont pas toujours innocents. Leurs conséquences peuvent même être tragiques.

 

Mon avis

J’ai découvert Joanne Harris en lisant « Chocolat ». Je la retrouve dans ce roman et encore une fois je suis séduite par la beauté de l’écriture. Comme personne, elle parle de cuisine, et d’odeurs.

Framboise, Cassis et Reine, 3 enfants pré-adolescents, élevés par leur mère au caractère changeant, perdent leur innocence. Livrés à eux même, ils enchaînent les espiègleries et les jeux. Cassis, l’aîné, va le premier vouloir pénétrer dans le monde des adultes. Commence alors un jeu dangereux avec les allemands. Les enfants, bien malgré eux, vont être dépassés par les événements.

Framboise la plus pétillante et la plus fine des enfants va mener la danse.

L’alternance entre le présent et le passé à travers la lecture du cahier de leur mère est adroitement menée.

Cette lecture éclairera-t-elle Framboise sur la personnalité de sa mère ?

Un bien joli roman à découvrir absolument. 

 

Posté par dametartinette à 21:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

RIQUET À LA HOUPPE

Amélie-Nothomb-Riquet-à-la-houppe-Albin-Michel

RIQUET À LA HOUPPE

Auteur Amélie NOTHOMB

Éditeur : Albin Michel

 

4ème de couverture :

L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire.

 

Mon avis :

Encore une fois conquise par l’univers fantasque d’Amélie Nothomb.

Il s’agit cette fois d’un conte revisité, avec sa part d’humour et de modernité. Le vocabulaire est toujours très recherché et je me suis délectée à lire ces mots inhabituels.

L’analyse des différences, la façon dont la cruauté et l’amour sont dépeints sont exceptionnelles. Un vrai grand coup de cœur. Merci Madame Nothomb

Posté par dametartinette à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]